Quelle stabilité financière offre le métier de coach ?

Vous envisagez de vous tourner vers le métier de coach, entrer en école de coaching pour devenir un coach professionnel. Devenir coach est à la mode, qu’il s’agisse de coach en entreprise, ou de coach personnel, le marché est porteur, les clients nombreux et les aspirants professeurs ne le sont pas moins. Mais quelle stabilité financière peut offrir cette profession ?

Bien préparer sa réussite

le metier de coach - coach métier

Pour être stable, financièrement, dans ce métier, comme dans d’autres, il faudra générer des revenus, et en maintenir ou augmenter la production. Rien de plus, rien de moins. Comment arriver à ce résultat en étant coach ? Exactement de la même manière que si vous souhaitiez devenir agent immobilier, maçon ou boulanger.

Il faudra en tout premier lieu être certain que ce métier est fait pour vous, que vous vous y épanouirez, et que vous avez les qualités nécessaires pour être un bon coach. Si cela n’est pas encore une certitude pour vous, il est tout à fait possible de faire confirmer votre intuition par un bilan de compétences par exemple.

Car, comme dans beaucoup de métiers, et peut-être encore plus ici, il sera réellement indispensable que vous ayez une certaine vocation avant d’entamer votre formation coach. Quand vous aurez acquis la certitude que c’est coach professionnel, le métier de vos rêves, alors il sera temps de s’intéresser à la formation.

Un organisme de formation pour devenir coach personnel, coach en développement personnel, coach en entreprise, ou autre, vous en trouverez facilement car il en existe des centaines, plus ou moins spécialisés dans la reconversion professionnelle, avec tous une spécialisation, offrant une formation pour tout un tas de domaines de coaching. Mais il faudra en trouver un sérieux ! Car comme toutes les choses un peu à la mode, de nombreuses écoles pas très fiables se sont montées. Vous, ce que vous devrez rechercher, c’est une structure qui vous permette d’obtenir un diplôme d’état, il faut une formation certifiante.

Premièrement vous aurez ainsi un certain gage de la qualité de l’enseignement qui y sera dispensé, deuxièmement, vos futurs clients auront plus tendance à opter pour un coach qui possède cette certification. C’est donc un point important de votre future vie professionnelle.

Mais ce ne sera pas tout ! Car ce qui, en partie, fait le succès du coaching, ce ne sont pas que les compétences pures. Le coach est plus qu’un entraineur, plus qu’un professeur. Le coach, qu’il soit sportif ou autre est la personne qui va vous accompagner en partageant un but commun. C’est la personne qui va aider son client à accomplir quelque chose qui lui tient particulièrement à cœur, c’est la personne qui pourra même devenir au fil des séances une sorte de confident.

Pour être un bon coach il faudra donc avoir une grande facilité d’écoute, être un peu psychologue dans l’âme, et savoir s’adapter aux désirs et à la motivation de chaque client. C’est aussi ça qui vous permettra de vous démarquer, et donc, subséquemment, d’acquérir une certaine stabilité financière.

Comment faire et qu’espérer avec le métier de coach

le metier de coach - métier du coaching

Une fois sur le marché, il faudra faire parler de vous. La communication est importante, et la plus importante d’entre elle est celle qui se fera entre les clients et les futurs élèves, le fameux, bouche à oreille. Un coach ne se choisit pas comme un supermarché, les clients attendront de votre part les qualités vues plus haut.

Chouchoutez vos clients pour qu’ils laissent un avis positif sur vous, ils deviendront vite une source importante de publicité.

Donner des chiffres sur la possibilité d’une stabilité financière en tant que coach est très difficile dans le sens où il existe plusieurs sortes de coaching, dont les prix seront différents, et que le remplissage de l’agenda va aussi déterminer votre salaire mensuel.

Certains coachs survivront avec des revenus minimums jusqu’à ce que, fatigués, ils changent d’orientation, et d’autres connaitront un tel succès qu’ils monteront des chaînes à l’international. Tout existe dans le coaching. Mais ce qu’il est possible de dire, c’est que pour un coach sportif par exemple, le prix d’une heure de coaching tourne, généralement, autour des 50€. Si son agenda est plein, ce qui devrait arriver si vous êtes un bon coach, il pourra donc générer 350€ de chiffre d’affaires par jour. Donc 7000€ par mois. En enlevant (à la louche), la moitié en diverses taxes, puis un millier d’euros de charges, vous devriez être à même de vous verser un salaire de 2000 ou 2500 € mensuel. Ces tarifs sont donnés à titre indicatif, dans les grandes agglomérations, le prix d’une heure de coaching tourne plutôt autour des 90€.

Attention, cet exemple est celui d’un coach sportif travaillant toute la journée ! Certains autres coachs peinant à trouver de la clientèle pourraient se verser un salaire moitié moindre, et d’autres, spécialisés dans le développement personnel et ne travaillant qu’avec une certaine catégorie de personne, le triple !

Quoi qu’il en soit, si vous êtes motivé, que vous avez reçu une formation diplômante, que vos élèves vous adorent, et que vous prenez le temps de faire les choses correctement, vous devriez pouvoir vivre assez normalement de ce métier.

Ceci étant dit, quel que soit le domaine de coaching, la région, ou votre motivation, un temps sera nécessaire pour acquérir clientèle, réputation et bénéfices. Ce temps ne doit pas être vu comme un échec, mais plutôt comme une période de construction de votre entreprise, une période de rodage, qui est tout à fait normale et même nécessaire à la bonne marche future de vos activités.

La stabilité financière est donc possible au prix de quelques concessions et d’une période de mise en place, pour peu que vous soyez certain de la voie que vous empruntez, et que vous disposiez d’une formation suffisante.

Il est nécessaire de dire, pour résumer, que le métier de coach peut être une activité assez rémunératrice pour en vivre, mais que pour cela il faudra savoir se plier à certaines exigences qui feront, ou non, votre succès. Le domaine du coaching, ainsi que la formation de base et vos qualités relationnelles seront le gage de votre succès.

About the Author

>